MOIS PAR MOIS

NOVEMBRE, QUE FAIRE AU POTAGER ?

En novembre, le potager commence à entrer en “hibernation” de moins en moins de plantation en direct au potager, mais par contre tout reste à faire au niveau des travaux d’entretien.

Mais alors, que doit-on faire au potager en novembre ?

Comme pour le mois précédent, garde en tête que cela majorité des choses qui était valable pour le mois d’octobre sont toujours d’actualité pour ce mois-ci.

Les informations à venir peuvent varier en fonction de la situation climatique de ton potager.


EN SERRE

Certains semis peuvent se faire en serre, où la température se fait plus clémente. De plus, ils vont être protégés des gelées.

  • Laitue d’hiver,
  • Choux de printemps,
  • Poireaux,
  • Radis,
  • Persil,
  • Cerfeuils…

AU POTAGER

Que planter ?

Novembre est par excellence, le mois des alliacées donc c’est parti pour les plantations.

  • Laitue d’hiver,
  • Fèves (climat à hiver doux),
  • Petit pois (climat à hiver doux),
  • Ails,
  • Bulbilles d’oignons,
  • Echalotes,
  • Carottes,
  • Poireaux,

Novembre est le mois idéal pour planter des petits fruitiers tels que les framboisiers, cassissier, myrtillier, mûrier…

Que récolter ?

Les premières gelées vont faire leur apparition, pense à vérifier régulièrement la météo afin de récolter avant celles-ci.

  • Salades,
  • Betteraves (avant les premières gelées),
  • Blettes,
  • Courges (avant les premières gelées),

DIVERS ENTRETIENS DU POTAGER

Novembre est le mois des grands travaux au potager, si tu as besoin ou envie de faire des travaux au potager, c’est le moment idéal. Profite s’en pour amender et fertiliser la terre après les cultures estivales. Pour les parcelles qui resteront inoccupées, pense à semer des engrais verts.

N’hésites pas à rajouter du paillage quand l’épaisseur commence à se tarir, notamment avec les restes des cultures estivales, coupées en petits morceaux, cela va accélérer et faciliter la décomposition.

Butter la base des poireaux, afin d’obtenir de beaux blancs.

Pour les plantations extérieures, n’oublie pas de protéger les légumes fragiles avec l’aide de tunnels, cloches, de paillages… avant les premières gelées.

Pense à vérifier et si besoin à renouveler les outils trop abimés ou cassés.

Purge les tuyaux d’arrosages afin d’éviter que l’eau ne gèle à l’intérieur et ne le perce.


Si tu as des questions, n’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre. Si l’article t’a plus, n’hésite pas à l’aimer et à le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *