Actualité

NOS SEMENCES SONT EN DANGER !!!

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Bienvenue à nouveau sur Potager d'Abondance ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que tu viens ici, mon livret "bien débuter en permaculture" peut donc t'intéresser pour démarrer une vie alternative en collaboration avec la nature : cliquez ici pour télécharger mon livret gratuitement ! 🙂

Depuis des millénaires, les paysans du monde ont semé, récolté, sélectionné, produit leurs propres semences et ont contribué à entretenir la biodiversité.

Hors, il s’avère que nos semences court un grave danger…


La privatisation

En premier lieu, le 3/4 des semences commercialisés sont détenues majoritairement par 5 grand groupes de l’industrie semencière issues de l’industrie chimique et du génie génétique tel que :

  • Monsanto …………… Industrie chimique
  • Limagrain ………….. Industrie semencière et agroalimentaire
    (Vilmorin, Jacquet Brossard)
  • Bayer ………………….. Industrie pharmaceutique et agrochimie
  • Syngenta ……………… Industrie chimique et agroalimentaire
  • Dupont Pioneer …. Industrie semencière Hybride et OGM

En 50 ans , ce monopole a provoqué la disparition de 75 % de la biodiversité cultivée.

Il faut savoir que législativement, les graines commercialisables sont inscrites dans un registre appelée ” Le Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France“.

Crée en 1932, ce registre avait pour but d’éviter que des graines de variétés différentes soient vendues sous le même nom ou sous la même variété.

Aujourd’hui, l’inscription d’une espèce dans ce registre est extrêmement réglementées.

La variété est soumise à des épreuves de DHS :

  • Distinction par rapport à toutes les variétés déjà inscrites,
  • Homogénéité entre les différents individus d’une même variété,
  • Stabilité des caractéristiques dans le temps.

Elle subit également des épreuves de VATE :
(Valeur Agronomique Technologique et Environnementale)

  • Agronomique : tolérance au froid et aux maladies…
  • Technologique : Aptitude à la panification, teneur en acide oléique…
  • Environnementale : Limitation des fongicides, d’azote ou d’eau…

En imposant leurs lois et en contrôlant le contenu de nos assiettes, tous les fruits et légumes se retrouvent standardisés au détriment du goût, de la qualité nutritionnelle, sans parler des dégâts environnementaux que cela provoque.

Est ce la raison pour laquelle, de plus en plus de personnes se plaignent que les fruits et légumes que l’on retrouve sur les étales des commerces ont un goût moindre, par rapport à ce qu’ils ont connu dans leur plus tendre enfance…

Traitement au glyphosate par Th G de Pixabay

Toutes les semences ne se valent pas

Ils existent trois types de semences très différentes les unes des autres….

1. Les OGM
ou hybride CMS

Les semences OGM (Organisme Génétiquement Modifié) ont subit une intervention génétique humaine, afin obtenir une résistance aux maladies et aux insectes. Ces plantes sont stériles, car elles ont été manipuler génétiquement afin d’avoir gène de stérilité appelé “Terminator”. Donc, on obtient une plante ne produisant aucun pollen fertile. Cela, oblige l’agriculteur a renouveler son stock de semences tout les ans.

De plus, les OGM ne sont pas sans conséquence au niveau environnementale et humain :
La principale critique est l’usage intensif des herbicides notamment du glyphosate (Round Up), dont l’utilisation a fortement augmenté depuis l’introduction des OGM : 80 % des plantes OGM y sont résistantes .
Une autre critique est l’incitation à la monoculture.

Concernant, la question sur la santé publique, je n’ai trouver aucun texte démontrant le lien entre la consommation d’aliments OGM et les dangers potentiels sur la santé.
Est un un lobby des grosses sociétés internationale ou bien un manque de recul sur la question ?


2. Les hybrides

Près de 75% des semences sont commercialisé sous l’appellation “Hybride F1” , mais de quoi s’agit il vraiment ?

En fait, les plantes sont issu d’un mariage entre deux variétés différentes d’une même espèce. Seule la première génération (F1) va avoir les caractéristiques sélectionnées par les deux variétés.
Par exemple : On va sélectionnée la plante 1 pour ses qualités gustatives et la plante 2 pour sa résistance aux maladies.

Les hybrides possèdent de nombreux avantages, tel que :

  • la vigueur
  • la production
  • la résistance
  • l’homogénéité

Mais, il y a toujours un prix a payer, notamment :

  • Le coût élevé des graines
  • Une accoutumance en eau et engrais
  • Impossibilité replanter les graines

Si l’on récolte les graines d’un plant F1, elles vont donner des plants aux caractéristiques variables , certaines vont reproduire les caractéristiques de la plante “mère” et d’autre de la plante “père”, voire une certaine dégénérescence et une fertilité moindre .

Au yeux d’un jardinier, cela n’a plus aucune valeur que se soit au niveau gustatif, productif…


3. Les semences paysannes

Les semences paysannes, elles sont libres de droits de propriété et sélectionnées de façon naturelle. Elles possèdent une grande diversité génétique qui les rend adaptables aux sols, aux climats, aux pratiques paysannes.

De plus, les semences cultivées dans votre sol donneront des plants mieux adaptés à celui-ci. Et oui… les plantes sont capables d’apprendre et de transmettre leurs savoirs et expériences acquissent au cours de leur vie à leurs descendances.

Il peut arriver que vos plants subissent une grosse période de sécheresse (sans irrigation) et arrivent tout de même réussi à passer cette période difficile. Alors, les futurs plants seront bien mieux préparer à de nouvelles périodes de sécheresses et il en est de même pour les maladies.

Graines vendues en vrac par Loretta Rossiter de Pixabay

Comment faire quand on débute ?

Quand on débute un petit potager, la première idée qui nous vient en tête est de se rendre dans une jardinerie afin de pouvoir acheter des semences. Hors, celles-ci sont vendu sous l’appellation Hybride F1…
Comment trouver des semences paysannes?

Aujourd’hui, pas mal d’associations dénoncent surtout :

  • les multinationales qui anéantissent la biosphère. 
  • les États souvent complices des industriels.
  • les syndicats agricoles…

Ces associations vendent des graines libres de droits et reproductibles de grandes qualités. On retrouve notamment des associations tel que :

En semant des variétés de graines paysannes, nous protégeons et assurons la transmission de notre patrimoine naturel aux générations futures. Les graines sont la base de notre alimentation et un maillon essentiel dans l’avenir de l’Humanité.

Récolte de tomates (variété plus ou moins ancienne) par andreas N de Pixabay

Si tu as des questions, n’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre. N’hésites pas à partager et à aimer cet article, s’il t’a plu.


Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *