MOIS PAR MOIS

MAI, QUE FAIRE AU POTAGER ?

Mai, le mois des “saints de glace”, tout jardinier amateur comme confirmé connaît plus ou moins cette période charnière du potager. Selon le dicton, en mai, fais ce qu’il te plaît : sauf qu’au potager, il va falloir attendre encore un peu pour se relaxer dans son hamac.

Garde en tête que cela majorité des choses qui était valable pour mois d’avril sont toujours d’actualité pour le mois de mai. Les indications à venir peuvent varier en fonction de la situation climatique de ton terrain.

LES SAINTS DE GLACES

Selon certaines croyances, les saints de glace sont une période climatologique sont célébrés entre le 11, 12 et le 13 mai .

Après cette période, les gelées tardives sont pour la grande majorité lointaine.

ATTENTION : Toutefois, cela peut arriver d’avoir des températures gélives selon la situation climatique dans laquelle tu vis, je pense notamment au climat montagnard. Garde à porter de main tes protections hivernales (voiles d’hivernage, cloches, tunnels… en cas de gelées tardives.)

DANS LA SERRE

Tous les semis qui ont été fait sur les mois précédents vont peu à peu gagner le potager. La serre va se vider progressivement et le plus gros du travail va se passer sur le potager.

On peut tout de même continuer de semer des plants à croissance rapide comme les :

  • Concombres / Cornichon
  • Courges
  • Courgettes
  • Melons
  • Pastèques
  • Basilic

Pour les plants assez développés pour rejoindre le potager, tu peux commencer à les acclimater doucement à la vie en plein air.

Par contre, toutes les plantations ne supportant pas la chaleur doivent eux attendre l’automne pour être de nouveau semés. Je pense entre autres aux :

  • Petit pois lisses
  • Épinards
  • Fèves
  • Ails

AU POTAGER

Que semer ?

En mai, tu peux continuer à faire certains semis en pleine terre en fonction de ton climat et de l’exposition de ton terrain.

Pour la première quinzaine de mai

  • Salades (résistante à la chaleur de type batavia par exemple),
  • Choux d’été,
  • Blettes,
  • Navet,
  • Radis,
  • Carottes,
  • Betteraves,
  • Panais,
  • Poireaux d’été,
  • Fenouils,
  • Céleris…

Pour le seconde quinzaine de mai

  • Cucurbitacées,
  • Haricots,
  • Brocolis d’été,

Après la période des “saints de glaces”, quasiment tout peut se faire en pleine terre, en effet celle-ci est suffisamment chaude pour accueillir les plantations estivales.

Que planter ?

Peu à peu, tous les semis en serre vont rejoindre la pleine terre à partir de la seconde quinzaine de mai. Toutefois, c’est aussi le bon moment pour planter tes arbres fruitiers achetés en pot.

  • Tomates,
  • Aubergines,
  • Poivrons / piments,
  • Patates douces,
  • Basilic,
  • Tournesols,
  • Maïs,
  • Fleurs compagnes ( Bourraches, capucines, œillet d’inde,…)
  • Cucurbitacées en godet (dans les climats chauds)
  • Pommes de terre (pour les variétés tardives)

Que récolter ?

En mai, on peut commencer à récolter certains légumes tels que les :

  • Salades,
  • Navets,
  • Petit pois,
  • Pois gourmand,
  • Ciboulettes / ciboules,
  • Fraises,
  • Fèves,
  • Radis,
  • Asperges,
  • Artichauts,
  • Blettes,
  • Rhubarbes,
  • Jeunes oignons,
  • Épinards,

Youhou !!! En cuisine, ça va changer des choux et des courges


DIVERS ENTRETIENS DU POTAGER

Les herbes sauvages commencent à prendre de l’ampleur et peuvent vite t’envahir. Il va donc falloir ne pas se laisser submerger, mais penser aussi à laisser de la place pour des espaces sauvages.

Si ce n’est pas déjà fait, il est grand temps de mettre en place tous les systèmes de tuteurages qui vont servir par la suite à accueillir tes plants de tomates, concombres, courges… enfin bref, tout ce qui aime la hauteur.

Concernant les fraisiers, ils commencent à faire leurs stolons (tige assez longue permettant la multiplication végétale) tu peux à ce stade-là renouveler ta fraiserais en repiquant soit en pleine terre soit dans des pots l’extrémité du stolon.

Pense à butter tes pommes de terre, et à bouturer les plantes aromatiques

Et comme tout au long de l’année, n’hésite pas à rajouter du paillage quand il en manque sur tes parcelles. Pense aux tontes de pelouse qui sont assez abondantes à cette période pour recouvrir le sol de tes cultures.


Mai, est sans doute le mois de l’année le plus intense. Mais un véritable plaisir de voir son potager prend de belle allure et de distinguer une future abondance de récoltes.


Si tu as des questions, n’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre. Si l’article t’a plus, n’hésite pas à l’aimer et à le partager.

6 commentaires

  • Maëva

    Le rêve d’avoir un potager, mais entre mon manque de main verte et mon chien qui détruit tout mon jardin je ne suis pas prêt d’en avoir un 😂😂 article super intéressant en tout cas ! Bravo 😊😊

  • Valerie

    Merci Delphine de nous rappeler de garder un oeil sur les prévisions météos et de ne pas être l’esclave du calndrier. C’est une remarque importante. Pour mes cultures, je m’oriente surtout sur le calendrier phénologique qui tient compte des signes dans la nature. Mais là aussi la prudence est de mise !
    Amicalement
    Valérie

    • Delphine G

      Il est vrai qu’on a souvent tendance a se fier au dicton, sauf que le monde est en constante évolution et la nature aussi.
      Ce qui était valable, il y a quelques temps, ne les plus forcément aujourd’hui.
      Bon début de saison
      Delphine

    • Delphine G

      Bonjour Nicolas
      Je te remercie pour ton commentaire enthousiaste.
      J’avoue que la saisonnalité des légumes n’est pas forcément simple surtout en fonction des amplitudes de températures et des différents climats.
      A bientot
      Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *