Alimentation - Bien être

LES BIENFAITS DU JARDINAGE

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Je tiens à préciser que cet article participe à l’évènement « ces pratiques qui vous font du bien » du blog PartageTonBurnOut. Astrid propose de t’aider à dépasser un “burn out” avec des activités, des idées pour aller mieux, des interviews de personnes ayant vécu un “burn out” et comment elles ont trouvé matière à rebondir… C’est le cas du témoignage de Maud, qui a réussi à ralentir drastiquement son rythme de vie, en quelque sorte devenir minimaliste et se concentrer sur ce qui compte profondément pour elle.

A travers cet article, à mon tour de te dévoiler ce qui me fait réellement du bien que ce soit moralement mais aussi physiquement.

Relaxation jardin par utroja0 de Pixabay

Selon les récents sondages : 55 % des Français interrogés se sentent «décontractés», 26 % se sentent «zen» lorsqu’il passe du temps dans leur jardin. Et 87 % d’entre eux affirment qu’un lien avec la nature est «vital».

Santé Figaro

~ Les bienfaits du jardinage
sur l’esprit ~

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la terre est composée d’une multitude de bactéries qui présentent un taux de sérotonine élevé (neurotransmetteur intervenant au niveau du cerveau). Il agit sur la régulation de certains comportements comme l’humeur, l’émotivité, le sommeil ainsi que les troubles sexuels et alimentaires…

Il fait partie des 4 hormones du bonheur : la dopamine, l’ocytocine, la sérotonine et l’endorphine.

1. Réduire du stress

Le jardinage est une activité apaisante, c’est indéniable. Il permet de faire une pause loin des écrans, de la foule, du bruit… Ton jardin peut devenir un véritable endroit relaxant et inspirant. D’ailleurs, certaines études ont démontré que le contact régulier avec la nature réduisait le stress de façon significative.

De plus, c’est accessible à tout le monde. Même, si tu n’as qu’un petit balcon, un rebord de fenêtre, tu peux tout de même y mettre quelques plantations.

2. Augmenter la confiance en soi

Selon une étude faite par l’Université d’Oxford, le jardinothérapie augmente la confiance en soi et l’amour-propre. En effet, les jardiniers possèdent une bonne estime d’eux-même.

Cette pratique a aussi l’avantage d’apporter une certaine satisfaction personnelle. En effet, voir des jeunes pousses sortir de terre et pouvoir savourer le fruit de son travail quelques semaines plus tard, s’avère très valorisant. La victime d’un burn-out retrouve donc confiance en elle petit à petit et endosse un rôle sociétal d’une grande valeur.

Jeunes pousses dans la main par congerdesign de Pixabay

3- Prévenir les maladies neurologiques

La jardinothérapie aide les malades atteints de maladies neurologiques mais possède aussi un rôle préventif.

D’ailleurs, l’hortithérapie est une médecine entièrement basée sur le jardinage. Cette thérapie s’intéresse à l’action de celui-ci sur le corps, l’intellectuel, le psychisme et le mental. Elle accompagne notamment les patients atteints d’autismes, d’Alzheimer, de dépression, de troubles alimentaires et de comportement…

Actuellement, de nombreux d’hôpitaux possèdent de petits jardins. Même si certains patients n’ont pas la capacité de mettre les mains dans la terre, le simple contact avec un environnement naturel leur permet une guérison plus rapide.

En effet, le jardinage nécessite l’utilisation des 5 sens :

  • L’ouïe: bruit de l’eau, chant des oiseaux…
  • L’odorat: parfum des fleurs, de la terre…
  • La vue: les couleurs, les formes…
  • Le toucher: texture des feuilles, de la terre…
  • Le goût: fruits ou légumes, aromatiques…

Les bienfaits du jardinage en milieu hospitalier mais pas que… agissent sur le plan psychologique et social. Ils renforcent ainsi la cohésion sociale et diminuent le sentiment de solitude.


~ Les bienfaits du jardinage
sur le corps ~

Le jardinage est vivifiant pour l’esprit mais aussi pour le corps, il permet d’éviter les maladies liées à la sédentarité, tel que le diabète, l’obésité, l’hypertension….

1. S’alimenter de façon saine

Si tu décides d’intégrer à ton jardin, un potager. Tu auras alors l’entière satisfaction de manger des aliments provenant directement de ta production personnelle.

Tu mangeras sain mais, surtout, tu consommeras bien plus de légumes ayant une qualité exceptionnelle et récoltés à maturité. Ainsi, tu pourras les cuisiner et en faire profiter ton entourage.

Panier de légumes par Jill Wellington de Pixabay

2. Bouger est bon pour le cœur

Contrairement à ce que l’on imagine, jardiner peut devenir une activité physique, l’effort fourni est quelquefois supérieur à ce que l’on pourrait croire… De nombreux muscles sont ainsi sollicités, sans même le savoir.

Par ailleurs, il permet de réduire les risques cardiovasculaires, de libérer certaines hormones du “bonheur”, procurant inévitablement une sensation de bien-être et d’accomplissement.


~ Les bienfaits du jardinage
sur l’entourage ~

Avec tous les bienfaits apportent le jardinage, pourquoi pas en faire profiter ta famille et faire découvrir cette activité à tes enfants.

Cela serait une excellente occasion de retisser les liens familiaux qui peuvent être endommagés par un burn out. Etant donné que tu peux transmettre ton savoir, partager des moments de complicité et enseigner des valeurs authentiques.


C’est prouvé : jardiner rend heureux.

Pour conclure, le retour à la nature apporte des bénéfices quelques fois inattendues… Cela peut paraître très banal, mais le jardinage permet de prendre soin de soi tout simplement. La nature n’a que faire des différences socio-économiques, elle nous donne l’occasion d’apprendre à notre rythme sans jugement et sans critique. C’est selon moi, un environnement propice pour se remettre ou éviter un burn out.


Si tu as des questions, n’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre. N’hésites pas à partager et à aimer cet article, s’il t’a plu.


Partager l'article
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

  • Jung

    Superbe article !!
    Merci pour ces précieux conseils !
    Avec ma femme, nous avons pour projet de construire une serre d’abondance.
    Du coup, je garde ton article dans un coin de ma tête pour plus tard 😉

  • Aurélie

    J’aime beaucoup le “C’est prouvé, jardiner rend heureux!”.
    Merci pour ce petit article qui rappelle que de mettre les mains dans la terre, peut avoir de grands bienfaits.
    C’est facile et je pense que c’est à la portée de la majorité d’entre nous, même ceux qui se cachent derrière le “moi, j’habite en ville” : un bout de balcon, des jardinières devant la fenêtre. Soyons fous, jardinons!

  • jennifer

    Waouh, je n’avais pas pensé au jardinage comme moyen d’améliorer la confiance en soi, mais je dois dire que c’est totalement vrai. Je commence à me mettre au jardinage et je dois dire que j’aime beaucoup ça. Relaxant à souhait, ça me permet de me couper du monde et de partager un moment privilégié avec les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *