AVOIR DES FLEURS AU POTAGER !?

Mais pourquoi planter des fleurs au potager ? Elles prennent de la place, concurrences les cultures et ne sont pas comestibles…

À première vue les fleurs n’ont guère leur place au potager. En regardant de plus près, il y a une multitude d’avantages à intégrer des fleurs au potager.

LES 5 AVANTAGES

Avant de débuter, voici 5 avantages d’intégrer des fleurs au sein même de ton potager.

1- Attirer des insectes utiles

Attirer les insectes pollinisateurs n’a rien de futile, sans pollinisation, tu obtiendras très peu de récolte voire aucune production. Or, le but recherché est tout de même d’avoir de belles récoltes.

Il est primordial de sélectionner un panel de fleurs différentes qui fleuriront en simultanées avec tes plants. Ainsi, elles attireront un bon nombre d’insectes pollinisateurs tels que le bourdon, l’abeille, le papillon…

Par ailleurs, les pollinisateurs sont naturellement des prédateurs d’insectes dit nuisibles tels que les pucerons, les vers, les piérides, les mouches, les aleurodes… une véritable aubaine pour nous.

2- Repousser les insectes nuisibles et maladies

Certaines fleurs ont des propriétés attractives ou répulsives contre les insectes, pourquoi ne pas en profiter ?

Quelques-unes ont la capacité de repousser certains insectes et parasites, elles sont de véritables répulsifs naturels. Pour d’autres, elles ont la capacité d’attirer les insectes parasites, c’est le cas notamment, de la capucine qui attire les pucerons. Ceux-ci vont préférer se loger sur la fleur plutôt que sur tes plantations.

Par ailleurs, l’œillet d’inde est reconnu pour repousser les nématodes par le biais de son système racinaire secrétant des substances répulsives. 

3- Améliorer la fertilité du sol

Naturellement, les cultures ont tendance à “épuiser” le sol au fur et à mesure de leur croissance. Les plantes sauvages rééquilibrent le sol durant leur vie à la perfection d’où l’importance de limiter le désherbage.

De plus, en laissant une plante se décomposer sur place, elle restitue directement son azote qui au fur et à mesure du temps va se minéraliser, créant des ressources biodisponibles pour les futures plantations.

4- Créer des barrières olfactives et visuelles des insectes nuisibles

Alterne les différentes hauteurs de fleurs permettent de créer une barrière olfactive et visuelle, qui va dérouter les insectes de la fabuleuse ouverture qu’offre une rangée de légumes… une véritable piste d’atterrissage.

Ainsi, avoir des plantes de différents niveaux perturbe les insectes voulant se nourrir ou parasiter nos plantations tant convoitées.

De plus, certains légumes apprécient l’ombre que leur offrent les plantes surtout en pleine saison estivale. Par exemple, les fraisiers s’accordent très bien avec la bourrache pouvant atteindre 60 centimètres de hauteur.

5- Créer un endroit chaleureux

Du vert, encore et toujours du vert !

Les fleurs nous offrent un panel de couleurs très variées. J’avoue que c’est un véritable plaisir de faire de son potager un lieu agréable et chaleureux. Pourtant cet aspect esthétique est très peu prisé par les jardiniers…

Pourquoi ne pas allier l’utile à l’agréable?

Le fait d’avoir un potager fleuri, nous donne plus d’entrain pour entretenir et prendre soin de ce lieu si reposant et convivial.

LES 5 CONSEILS

C’est bien joli tout ça, mais en pratique c’est loin d’être aussi facile, voyons ensemble les conseils qui vont te permettre d’avoir un potager fleuri en permanence et de pouvoir attirer pas uniquement les abeilles mais aussi une multitude de biodiversité.

1 – Etaler les floraisons

Pour que l’association avec des fleurs fonctionne, tu vas devoir sélectionner des fleurs où leur période de floraison coïncide avec tes cultures. Prenons un exemple : si le type de fleurs fleurit après la fin de la floraison de tes petits pois, c’est dommage.

Les paquets de graines t’indiqueront à quelle période les fleurs fleuriront suivant la période de semis afin que tu puisses faire coïncider les périodes de floraison entre tes fleurs et tes cultures.

Toutefois, il est aussi important d’avoir constamment des fleurs sur toute la saison voire même sur l’année.

2 – La forme des fleurs

En fonction de la forme des fleurs, tu attireras tel ou tel insecte. En effet, la forme de la fleur rend plus facile ou moins facile l’accès au nectar et au pollen.

Pour attirer les abeilles et autres pollinisateurs, je te recommande de planter des fleurs de forme composite, comme les zinnias , les cosmos, les marguerites, les tournesols et l’échinacée pourpre ….

3 – Les emplacements

Beaucoup de jardinier dispose uniquement des fleurs sur les bordures de leur potager ou par touffes. Moi, je te conseille de faire l’inverse et d’en éparpiller un peu partout. 

Tu peux planter une rangée de légumes suivie d’une rangée de fleurs, ou tu peux les intégrer dans la même rangée. Seul ton imagination peut devenir un frein, fait preuve de créativité.

4 – Prend de la hauteur

Si tu as peur que tes fleurs rentrent en concurrence avec tes cultures pour la luminosité, tu peux alors choisir principalement des fleurs à croissance basse. Cependant, certaines cultures (comme les laitues) apprécient l’ombre pendant les périodes estivales, dans ce cas, il est judicieux d’opter pour des variétés plus grandes.

5 – Débute simplement

Pour débuter, tu peux commencer avec des fleurs annuelles, car elles poussent facilement et produisent beaucoup de fleurs. Tu n’as pas non plus à te soucier de leur repousse l’année suivante, si tu modifies ton potager.

Cependant, les plantes sauvages sont l’un des meilleurs moyens d’attirer les insectes auxiliaires, alors préserve des espaces sauvages non loin de tes cultures. 


Si tu as des questions, n’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre. N’hésites pas à partager et à aimer cet article, s’il t’a plu.

5 commentaires

  • Sarah Gascoin

    Chouette cet article !
    Nous aussi cette année on a commencé à mettre des fleurs dans le jardin, surtout des tournesols 😄. C’est vri que ça rend un truc sympa.
    Par contre je trouve qu’il manque une liste de fleurs dans ton article. Celles qui attirent le plus les pollinisateurs par exemple, ou tout ce dont tu parle dans ton article. Ça serait plus simple je trouve que de devoir aller chercher une liste ailleurs ! 😉

    • Delphine G

      En sachant que l’hiver la nature se repose, le potager est moins folklorique mais on peut tout de même apporter de la couleur avec des variétés de légumes anciens (choux violet, carottes de couleurs…) et on peut aussi agrémenter le potager avec des fleurs d’hiver (perce neige, hellébores, iris nains…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *